3 juin 2013  Actualités

Visite de Port-au-Prince

PAPDA

Plateforme haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif

Deux de nos partenaires haïtiens sont de passage en Belgique après avoir suivi une formation en plaidoyer et récolte de fonds à Bujumbura au Burundi.

Deux de nos partenaires haïtiens sont de passage en Belgique ce lundi 3 et ce mardi 4 juin 2013 après avoir suivi une formation en plaidoyer et récolte de fonds donnée par Florence Thibaut (responsable des fonds institutionnels chez Entraide et Fraternité) à Bujumbura au Burundi.

Juliette et Franck font partie de l’association haïtienne PAPDA : Plate-forme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif de Port-au-Prince.
Juliette Eliezer est coordinatrice du programme d’Entraide et Fraternité.
Franck Saint Jean, lui, est agronome et directeur du Programme de Plaidoyer pour la Souveraineté Alimentaire.

La Plateforme haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif (PAPDA) est un regroupement de mouvements sociaux et d’organisations de la société civile haïtienne qui travaille sur les politiques publiques par le biais de l’information, la formation, l’analyse critique et l’élaboration de propositions alternatives. Le réseau vise essentiellement à renforcer les capacités des mouvements sociaux d’Haïti surtout quant à leurs capacités d’interventions sur la scène politique et sociale avec des propositions documentées, viables et cohérentes et qui vont dans le sens des intérêts des couches majoritaires.

Contexte National et lien avec la PAPDA

Haïti reste un pays marqué par la pauvreté, les inégalités et le sous-développement. Ces problèmes, structurels, encore aggravés par le tremblement de terre du 12 janvier 2010, ne pourront être résolus qu’en se basant sur le développement des ressources productives locales, la répartition des richesses et des changements sociaux.

Depuis 1997, la PAPDA dénonce les politiques néolibérales mises en place, qui détériorent la situation socio-économique de l’ensemble de la population et plus particulièrement les producteurs agricoles, qui constituent la majorité. La communauté internationale, à travers ses choix politiques et les accords économiques internationaux, qui se font au détriment de la population haïtienne, a une part de responsabilité dans cette situation. Face à cela, la société civile haïtienne se mobilise, les organisations paysannes se mettent en réseau, constituent des plateformes, comme la PAPDA, pour développer des stratégies de plaidoyer aux niveaux d’enjeux fondamentaux comme la Souveraineté Alimentaire.

En raison de la situation géographique, du déboisement et du changement climatique, Haïti est dans une situation d’extrême vulnérabilité par rapport aux intempéries, malheureusement fréquentes. L’aide humanitaire d’urgence ne constitue pas une solution à ce problème.

Juliette Eliezer et Franck Saint Jean

Juliette Eliezer et Franck Saint Jean

Nos partenaires haïtiens de la Plate-forme Haïtienne de Plaidoyer pour un Développement Alternatif de Port-au-Prince





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr