11 décembre 2012  Actualités

Cruel manque de volonté politique

Plateforme Justice Climatique - Communiqué presse

Conférence climat de Doha

Prolongation du Protocole de Kyoto jusqu’en 2020 et petits pas vers la conclusion du nouvel accord global pour le climat (prévue en 2015). La conférence des Nations Unies pour le climat de Doha a clôturé ses travaux sur des réductions d’émissions à court terme bien insuffisantes et sans engagement financier concret, tandis que les préoccupations sociales étaient absentes de l’agenda.

“A Doha, les pays ont échoué à démontrer la volonté politique qui serait nécessaire. La Belgique ne s’est pas démarquée non plus, surtout concernant les financements climat et sa politique interne de réduction des émissions” concluent les membres de la Plateforme Justice Climatique représentés à Doha (BBL, WWF, Greenpeace, CSC, FGTB, CGSLB, Oxfam-Belgique, 11.11.11 et le CNCD-11.11.11) :

- “Le Protocole de Kyoto a été prolongé, mais ce qui se trouve sur la table ne freine pas le réchauffement mondial. C’est pourquoi nous appelons l’Union européenne à opter le plus rapidement possible pour un objectif de réduction de 30%.”

- “Concernant les financements post-2012, il n’y a que très peu sur la table. C’est inacceptable. Il est inconcevable que les pays industrialisés abandonnent les pays du Sud face aux changements climatiques.”

- “Doha devait adopter un programme de travail pour augmenter le niveau d’ambition pour 2020 et poser les bases des réductions globales d’émissions après 2020. L’avancée actée dans l’accord de Doha est insuffisante et trop peu concrète.”

- “Les pays industrialisés sont restés sourds aux préoccupations sociales : l’opérationnalisation de la transition juste n’était pas à l’agenda et les victimes des changements climatiques devront attendre l’année prochaine pour un éventuel mécanisme international d’assurance et de compensation pour les dégâts du climat.”

Ce manque d’ambition à Doha conforte le scénario d’un réchauffement irréversible de 4 degrés ou plus, avec les conséquences sociales et écologiques dramatiques que cela implique.

Contacts presse :
Véronique Rigot (CNCD-11.11.11 et coordination de la Plateforme Justice Climatique) : 00974 55 74 30 47
Brigitte Gloire (Oxfam Solidarité) : 00974 55 25 21 98
Arnaud Collignon (Greenpeace) 00974 66 20 34 70
Philippe Cornélis (CSC) : 0032 479 12 12 18

La Plateforme Justice Climatique est une plateforme politique fédérale belge coordonnée par le CNCD-11.11.11 et son homologue flamand 11.11.11 et qui réunit les ONG environnementales, les mouvements Nord Sud et les syndicats belges.

PNG - 28.5 ko




Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr