logo Entraide et Fraternité

Rencontre débat

Criminalisation de la protestation sociale au Pérou.

Comment faire face ? Le cas du projet Conga

Avec Pablo Sanchez de l’association Grufides (Groupe de formation et d’intervention pour le développement durable) de Cajamarca.

11 septembre 2014 • 19h30 –21h30

Justice et Paix, CATAPA, le Centre Avec, le CETRI, Entraide & Fraternité, 11.11.11 et la Maison de l’Amérique latine vous invitent :

À l’heure actuelle, 20% du territoire péruvien est vendu à des entreprises minières. La région de Cajamarca est la plus concernée avec près de la moitié de son territoire sous concession minière. Depuis 2012, c’est le projet Conga de l’entreprise Yanacocha qui occupe l’actualité. Le gouvernement a donné son feu vert à la réalisation de celui-ci mais face à la menace sur l’approvisionnement en eau et les dommages pour l’environnement, de fortes mobilisations populaires, soutenues par les associations et les pouvoirs locaux, paralysent le projet.

À Cajamarca, la liberté d’expression est bafouée et la protection des défenseurs des droits de l’homme menacée. Dans ce contexte, les élections municipales et régionales d’octobre représentent un enjeu d’importance au cœur de fortes pressions.

TéléchargerConsulter




Infos

Criminalisation de la protestation sociale au Pérou.

11 septembre 2014 • 19h30 –21h30

Maison de l’Amérique latine

27, rue du Collège
1050 Ixelles

1 heure d’intervention de Pablo Sanchez, puis 1 heure de débat
Entrée libre

Articles en rapport

18 octobre 2019    Communiqué de la CoEH

Haïti plongée dans une crise sans précédent

Depuis plus d’un mois, Haïti est confrontée à une situation de ‘pays locked’, une paralysie presque générale de la vie économique et (...)
19 mars 2019    Radio

Les travailleuses domestiques : un enjeu mondial

Des dizaines de millions de femmes sont exploitées tant dans les pays du Sud que dans les nôtres en tant que travailleuses (...)
3 septembre 2018

La vie des domestiques à Lima, ce n’est pas le Pérou

Les travailleuses domestiques ont vu la reconnaissance de leurs droits ratifée par le Congrès péruvien

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr