Analyses   20 février 2012

Février 2012

Commerce international et agriculture paysanne

par Carmelina Carracillo, avec la collaboration de Valentina Camponovo

Les médias nous assomment avec la nervosité des marchés tandis que les conditions de vie des paysans et des paysannes du monde entier empirent.

Retour sur deux acteurs clés : l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) et le réseau économiste alternatif en faveur de la souveraineté alimentaire.

PNG - 21.5 ko
© Titom http://bxl.attac.be/titom - licence : CC by-nc-nd
Télécharger l’analyse au format PDF
PDF - 196.4 ko
Télécharger l’analyse au format PDF
TéléchargerConsulter




Articles en rapport

1er mars 2017  Juste Terre !

Juste Terre 135

Pour satisfaire les besoins alimentaires de la planète, il va falloir réinvestir massivement dans l’agriculture.
Massivement, mais « surtout différemment ». En effet, alors que le modèle (...)

15 décembre 2016  Analyses

L’exception agricole : un pas vers la souveraineté alimentaire ?

La demande d’un principe d’exception agricole se retrouve dans diverses résolutions votées par les parlements régionaux et communautaires de Belgique francophone.
Dans sa résolution du 27 avril 2016 (...)

21 novembre 2016  Analyses

Le petit chocolat et le petit verre de bière - une pause innocente ?

Le petit chocolat qui accompagne parfaitement notre café à 10h ou à 16h, le « p’tit verre de bière » que l’on partage entre amis, voilà deux produits belges dont la renommée n’est plus à faire. Les Belges (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr