11 septembre 2013  Actualités

Retrait des unités de transformations

RDC

Violences dans la plaine de Ruzizi

Depuis la mi-aout, les habitants de Sange, dans la plaine de Ruzizi sont à nouveau confrontés à un regain d’insécurité : arrestations arbitraires, règlements de compte, etc..

Il semblerait que cette période préparatoire à la Concertation Nationale n’y soit pas pour rien. L’idée de cette Concertation Nationale a été initiée en vue de renforcer la cohésion du peuple congolais et de trouver une issue favorable à l’instabilité et l’insécurité dans lequel est plongé le pays, particulièrement à l’Est. Les différents groupes armés veulent faire valoir leur voix avant le début de ce forum qui a débuté le 4 septembre à Kinshasa.

Ces violences ont des conséquences désolantes pour nos projets et surtout pour les paysans qu’APEF accompagne. Les machines de transformations de jus de fruits récemment installées ont dû être déplacées et mises en sécurité à Uvira le 15 aout.
Notre partenaire APEF est retourné auprès des ménages bénéficiaires le 26 aout dernier en vue de procéder à la réinstallation des équipements de transformation de fruits en jus. Mais cela n’a pas été possible car les ménages bénéficiaires n’ont pas voulu prendre de risque, ils estiment que la sécurité n’est pas encore rétablie malgré une accalmie observée ces derniers jours. La population vit dans la psychose et certaines personnes, surtout des femmes, ont fuit vers la ville d’Uvira et le Burundi.
Néanmoins APEF est optimiste et pense pouvoir procéder à la réinstallation des machines prochainement car des signes précurseurs de sécurité se font observer : rentrée scolaire, reprise des activités économiques et le retour de déplacés.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr