Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
RSS

Oreye

Climat, migration et agroécologie : tout est lié !

Soirée-rencontre de Carême du Doyenné de Hesbaye-Oreye, le 15 février 2016. Henri Mathy, volontaire à Entraide et Fraternité Liège, raconte.

A l’initiative de l’équipe de la catéchèse pour adultes du Doyenné de Hesbaye, Entraide et Fraternité était invité ce lundi 15 février à une animation sur les thèmes : "Dérèglement climatique. Migrants ! Réfugiés climatiques ? Agriculture familiale à Madagascar". Cette soirée, organisée localement par une équipe de l’unité pastorale Crisnée-Oreye, s’est déroulée au Centre Pastoral d’Oreye.

Plus de 50 personnes, provenant de toutes les unités pastorales du Doyenné de Hesbaye, ont convergé vers Oreye pour un premier temps de convivialité autour d’un sandwich et d’un verre de vin. L’occasion de nouer de nombreux contacts informels ... ou des les poursuivre car l’habitude de cette rencontre annuelle est maintenant bien ancrée dans la région.

Un membre du groupe local, puis le Doyen de Hesbaye, l’abbé Nicolas Peters, ont accueilli les participants et replacé la soirée dans son contexte. Jean-Yves Buron (Entraide et Fraternité Liège) a ensuite démarré l’animation, mêlant vidéos, exposés et temps d’échange, qui a tenu les participants dans une dynamique faisant bien sentir que les thèmes disjoints à première vue étaient en fait clairement interconnectés.

En effet, le menu était varié et copieux. Si les différentes thématiques n’ont pas pu être analysées en profondeur, l’objectif de la soirée était de faire comprendre que « tout est lié » et qu’il est important d’analyser les interconnexions qu’il y a entre les différentes crises que traverse notre société. Ainsi, les changements climatiques obligent un nombre incalculable de personnes à quitter leur terre un peu partout dans le monde ! Certaines communautés, comme celle soutenue par Entraide et Fraternité à Madagascar, tentent quant à elles d’atténuer les changements climatiques et de s’adapter… grâce à l’agroécologie, par exemple !

La richesse des échanges et les commentaires très positifs à l’issue de la soirée ont montré que cette rencontre avait nettement impliqué le public. Beaucoup ont exprimé avoir mieux compris la relation entre problème climatique et migration humaine. Il convient notamment de souligner la préoccupation pour les changements de comportement chez nous, reliés à une présentation succincte de l’encyclique Laudato Si’ en fin de soirée, en soulignant l’enthousiasme à apporter à la démarche.

Beaucoup ont prolongé la rencontre au stand proposant la documentation d’Entraide et Fraternité ou en conversations singulières sur les diverses thématiques.





A lire aussi