Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
RSS

Programme/thématique : Les droits des enfants et des jeunes

Afrique du Sud

Children’s Rights Centre

Le Centre des Droits des Enfants de Durban

Créer un large mouvement pour les Droits de l’Enfant en Afrique du Sud

L’association Children’s Rights Centre de Durban réalise un travail d’éducation et de mobilisation pour le développement en Afrique du Sud d’une société « enfants admis » avec une approche originale liant les droits, la participation des enfants et la problématique de VIH/SIDA.

Contexte

La Constitution Sud-Africaine affirme que les besoins des enfants sont prioritaires. L’Afrique du Sud dispose de nombreux textes de protection des droits des enfants, ainsi que de divers services, structures et programmes chargés de les mettre en œuvre. Si l’on constate des avancées, beaucoup reste à faire.
En Education, le nombre d’enfants accédant à l’enseignement gratuit est passé de 0,7 % en 2002 à 55,6 % en 2011. MAIS, 582.000 enfants ne fréquentent plus l’école secondaire. Les châtiments corporels, bien qu’illégaux, augmentent, ainsi que la violence à l’école. Le niveau de l’enseignement, tant pour la langue que pour les maths, reste très bas dans de nombreuses écoles.
Au niveau du Développement de la petite enfance, des classes d’accueil des tout petits sont en cours de déploiement, à l’échelle nationale. MAIS seuls 34,5% des enfants de 0 à 4 ans fréquentent des centres d’accueil de la petite enfance, et la qualité des programmes de ces centres est souvent très faible.
Dans le domaine de la Santé, la transmission du virus VIH de la mère à l’enfant a été réduite de 8% en 2006 à 3,5% en 2011. Une récente campagne a permis à 20 millions de Sud-Africains de connaître leur situation par rapport au virus du SIDA et 1,6 missions sont sous traitement rétroviral. MAIS plus de 5 millions d’enfants portent encore le virus du SIDA. La qualité des soins dans les institutions publiques pose question, ainsi que la faiblesse des infrastructures pour atteindre les plus vulnérables, spécialement les filles et les jeunes femmes.
Concernant la Pauvreté et la Sécurité sociale, près de 30% des Sud-Africains bénéficient d’une Allocation sociale, contre 12,9% en 2002. Près de 10,3 millions d’enfants reçoivent chaque mois une allocation de support de 270 rands (près de 20 €). MAIS près d’un million d’enfants qui auraient droit à cette allocation, ne la reçoivent pas. 20% des familles souffrent d’un accès inadéquat à l’alimentation, avec comme conséquence dans certaines régions, qu’un enfant sur 4 subit des séquelles dans son corps et son esprit.
Par rapport au Crime et à la Violence, des unités de protection de l’enfance ont été rétablies dans la police, des lois et diverses initiatives visent à permettre la réhabilitation des jeunes délinquants. MAIS les abus et la violence contre les enfants restent endémiques. Beaucoup de tout petits enfants et de bébés en sont victimes. On constate aussi beaucoup de violence perpétrée par des enfants contre des enfants. La police manque de formation face aux abus concernant les enfants et les programmes de prévention de la délinquance juvénile manquent. L’important chômage des jeunes incite aussi à la violence.

Children’s Rights Centre

Face à cela, le Centre des Droits des Enfants, vise à faire exister les droits des enfants au cœur de la société sud-africaine et à tous niveaux, en proposant des formations, en appuyant des leaders prêts à innover, en promouvant le développement de l’enfant et sa participation, en sorte que la vision « Tous les droits pour chaque enfant, chaque jour » devienne un peu plus réalité.
Pour réaliser cette mission, le Centre mène plusieurs programmes :
– Mise en pratique des droits des enfants : encourager et appuyer des personnes et des organisations pour arriver à la mise en pratique des droits des enfants, à travers des dialogues, des formations et un accompagnement.
– Participation des enfants : développer l’attention à la participation des enfants et appuyer les organisations pour qu’elles la mettent en pratique
– Droit de jouer : Soutenir le droit au jeu et fournir une formation pratique et un appui pour ceux qui cherchent à inclure le jeu dans le quotidien des enfants
– Santé : Plaider et soutenir les droits des enfants dans le contexte du VIH/SIDA
– Communication et plaidoyer : Fournir de l’information au public et faire du plaidoyer auprès des responsables à divers niveaux concernant les droits des enfants.
Entraide et Fraternité appuie le Centre des Droits des Enfants de Durban depuis 1998.
Ces dernières années, l’appui d’EF a permis le développement de mobilisations et de dialogues à partir de l’exposition « Visions and Voices (Visions et Voix) : droits et réalités des enfants en Afrique du Sud ». Grâce à EF, l’exposition a été mise à jour et diverses mobilisations ont eu lieu, notamment dans des communautés. Dans celle de Clermont par exemple, cela a abouti à la mise en place, associant adultes et enfants, d’un espace de jeux pour les enfants.
En 2014, EF appuiera le travail que le Centre des Droits des Enfants vient d’entreprendre dans le township d’Umlazi près de Durban. Le but du projet est de promouvoir dans ce township la participation des enfants. Des groupes d’enfants seront de 8 à 13 ans seront créés dans diverses écoles, avec l’appui d’adultes. Ils seront formés à la connaissance de leurs droits et verront ensemble quelles actions mettre en place pour faire avancer ces droits dans leurs écoles et dans la communauté.





A lire aussi