Pour que la Terre tourne plus JUSTE !
RSS

Programme/thématique : Le droit à l’alimentation

CDRO

Coopération pour le Développement Rural du Sud-ouest

En 1981, un groupe de leaders mayas des communautés de Nimasac et Xolsacmalja décide de la création d’une association qui puisse représenter institutionnellement les communautés mayas précarisées et marginalisées de Totonicapán. L’objectif est dès lors de créer une organisation qui facilite la participation des communautés dans le processus de développement communautaire. D’où la naissance du CDRO !

L’activité principale fut d’abord la formation des leaders indigènes. En 1990, CDRO crée le Centre Régional de Formation de Leaders Indigènes et, parmi ses activités, innove des centres médicaux communautaires, promeut des campagnes d’alphabétisation, encadre des promoteurs de santé et de programmes agricoles, etc. L’association CDRO établit également le premier fonds de crédit ou système financier « Pop » [1] au bénéfice de ses communautés membres.

CDRO est une organisation composée de 35 communautés mayas. Son objectif principal est de soutenir le développement rural des communautés associées, à travers une méthodologie participative qui respecte les valeurs et la culture maya. Cette vision est exprimée dans sa structure organisationnelle appelée « POP », qui repose sur quatre principes : l’horizontalité, l’unité des communautés, l’intégrité et la flexibilité. Ces éléments font partie de leur dynamique interne et sont intégrés et reliés dans toutes les instances et les niveaux de l’organisation :
• les groupes de base et leurs secteurs d’activités (groupes d’éducation, de santé, de sport, comités d’eau, etc.)
• les conseils communaux qui sont les membres formels de CDRO ; ils font partie de l’Assemblée Générale et ont le pouvoir de décision le plus étendu
• les instances de direction exécutive dont les membres proviennent des Communautés et sont choisis par l’Assemblée Générale
• les commissions de travail qui font partie de la base opérationnelle de chaque programme de CDRO.

La stratégie d’intervention de CDRO est liée à la promotion des actions qui garantissent le développement économique durable des familles paysannes, la formation et l’éducation de ses membres, l’égalité de genre et la protection de l’environnement.

Pour rendre effective cette approche, ses activités sont organisées dans plusieurs programmes : santé, agriculture, genre, environnement et éducation. EF collabore avec CDRO depuis 1996 en appuyant le Programme de consommation pour la distribution et la vente des produits agricoles au sein de villages indigènes. Ce programme a par la suite évolué vers l’articulation d’autres programmes de CDRO (agricoles, santé, femme, etc.) sous un thème commun « L’appui à la petite agriculture durable à travers des pratiques de participation citoyenne » par le renforcement d’une production agro-écologique, la création d’initiatives économiques destinées à favoriser prioritairement les femmes et la participation citoyenne.

www.asociacioncdro.com

Soutenu dans le cadre du programme DGD d’Entraide et Fraternité.



[1Pop dans la langue Quiché signifie Petate : tapis. Plus d’informations en espagnol : www.asociacioncdro.com



Avec le soutien de


A lire aussi