19 mai 2014  Actualités

Appui à la coopérative IMBERE HEZA

Mwaro - Rwanda

Renforcement de la production des coopératives agricoles dans le district de Huye et Nyamagabe

Octroi d’un financement pour l’aménagement d’un hangar de séchage et de stockage de riz.

Nous avons reçu un nouveau financement de 14.490€ pour un projet d’appui à la mise en place d’un hangar de séchage/stockage à Mwaro.

IMBERE HEZA fait partie de notre partenaire rwandais APROJUMAP(Association pour la promotion des jumelages et de l’amitié entre les peuples)

Contexte général du Rwanda

Pays enclavé de 26.338 km2, le Rwanda dispose d’une population de 10,7 millions d’habitants d’après le rapport de l’Institut National des Statistiques du Rwanda (NISR) de 2011, soit une densité de 406 habitants au km2. Les femmes représentent 52 % de la population totale du pays. Le taux de croissance démographique est estimé à 2,9 % par an. Le Rwanda est un pays où prédomine le milieu rural. Ce dernier est le moteur de la croissance économique à travers le secteur agricole. Toutefois, il est constaté que l’agriculture reste très largement marquée par l’économie de subsistance.
Jusque dans les années 1980, le monde rural rwandais a montré une exceptionnelle capacité d’adaptation et d’absorption de la forte croissance démographique. En effet, la production vivrière a augmenté à un rythme légèrement plus rapide (4,3%) que celui de la population (3,7 %). Cet accroissement de la production a été rendu possible par l’augmentation des superficies cultivées et par la conquête de terres marginales comme les marais.
Actuellement, les jeunes ménages se retrouvent à la tête de parcelles extrêmement réduites par les héritages successifs (de 0,6ha à 0,2ha). Quant aux techniques agricoles, elles sont restées rudimentaires : travail à la houe, faible diffusion des intrants agricoles, non entretien des dispositifs antiérosifs etc. Le décalage entre l’augmentation de la population et la stagnation de la production entraîne un appauvrissement inquiétant de la population rurale.

Contexte des Districts de Huye et de Nyamagabe (provinces au sud du Rwanda)

La province Sud du Rwanda est la région la plus pauvre du pays. L’agriculture et l’élevage, qui occupent la majorité de la population, connaissent d’importants problèmes liés principalement à l’exiguïté des exploitations agricoles (0,6ha en moyenne) et à la dégradation des sols. Les activités agropastorales sont menées de façon relativement traditionnelle et artisanale ce qui entraîne des rendements insuffisants et une production très limitée.
La période « d’abondance » varie de quatre à six mois tandis que celle de la disette de six à huit mois. Ces facteurs sont responsables d’un déficit alimentaire saisonnier en quantité et en qualité qui se traduit par un taux de malnutrition chronique d’environ 50%. Le régime alimentaire de la majorité des ménages de la zone se limite essentiellement à la patate douce, haricot, manioc, petit pois, et la pomme de terre. Suite à leur rareté, les aliments d’origine animale occupent une place minime dans ce régime.
Par ailleurs, beaucoup de producteurs travaillent sans être sûr de ce qu’ils feront de la récolte. Les paysans vendent la production de riz non décortiqué à bas prix. Il en va de même pour le maïs. Le paysan pense avoir travaillé pour celui qui achète car lui, il ne gagne rien. La vente est dispersée faute d’endroit approprié pour le séchage et le stockage. Pour le maïs : risque de perte de la récolte faute de stockage, également vente rapide à bas prix.

Depuis quelques années, Entraide et Fraternité soutient des actions visant l’association de l’agriculture et de l’élevage pour d’une part, contribuer à l’amélioration de l’alimentation de la population en diversifiant la production et d’autre part, accroître la production agricole en soutenant la fertilisation des sols par le fumier, une matière accessible à moindre coût par rapport à l’engrais industriel. Dans son programme d’appui à la sécurité alimentaire, Entraide et Fraternité soutient aussi les initiatives de stockage, de séchage et de transformation afin de permettre aux producteurs de tirer de leur production des revenus décents et justes en y apportant une valeur-ajoutée.

Présentation du partenaire local APROJUMAP

APROJUMAP est une association sans but lucratif créée en décembre 2004. Elle a pour objet de promouvoir la compréhension mutuelle et la coopération entre les peuples, au niveau du Rwanda, mais également au niveau international par le biais des jumelages.
Depuis 2005, elle mène un programme dont le but est de contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire par la lutte contre la perte de productivité des terres arables et la restauration de la fertilité des sols à travers l’intégration de l’agriculture, de l’élevage et de l’agroforesterie. L’association développe également l’action sociale « Les Amis d’ATD » dont le but est d’améliorer les conditions de vie des familles indigentes à travers des activités socio-économiques (micro-crédits rotatifs), des actions de solidarité entre familles et de la lutte contre l’isolement. APROJUMAP intervient dans d’autres domaines tels que : l’appui aux centres de santé, le développement de la formation professionnelle, le soutien et la réintégration scolaire, l’aménagement de sources d’eau, la formation des jeunes à la culture de la paix et des droits fondamentaux.
Entraide et Fraternité collabore avec APROJUMAP depuis 2007, principalement dans le secteur agricole.

Objectif du projet

Le présent projet s’inscrit dans la dynamique d’augmentation et de diversification des productions végétales d’une part et de promotion de l’élevage rationnel des animaux d’autre part. APROJUMAP et Entraide et Fraternité veulent contribuer à la sécurité alimentaire des ménages ruraux. Concrètement, le projet vise à appuyer les membres d’une coopérative rizicole dans ses efforts de production et de gestion des récoltes à travers la promotion de l’élevage et la mise en place d’infrastructure de stockage et de transformation.
Il entend ainsi accroître la production, réduire les pertes et permettre aux producteurs de tirer de meilleurs revenus de leurs activités.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr