Accès au crédit pour les agriculteurs familiaux

Dossier

Coalition contre la faim

Comment BIO peut-il devenir réellement pertinent au développement ?

L’année dernière, la Société belge d’Investissement pour les Pays en Développement SA (BIO), la DFI (Develop Finance Institution) belge, qui a vu le jour en 2001, a été mise en cause, si bien qu’elle traverse actuellement un processus de réforme. Une évaluation officielle est en cours. En juillet dernier, le Conseil des ministres a approuvé un avant-projet de loi visant à réformer BIO dans le but d’accroître la pertinence, la cohérence et l’efficacité de ses interventions financières. Cette réforme tend entre autres à ce que BIO accorde une priorité accrue aux Micro, Petites et Moyennes Entreprises (MPME) actives dans le secteur agraire, notamment aux entreprises à caractère social. Dans les pays à revenu intermédiaire, tranche supérieure (PRITS), BIO doit jouer un rôle dans le soutien aux entreprises qui contribuent à lutter contre l’inégalité financière en zone rurale.

Document PDF
PDF - 2.7 Mo
Document PDF
TéléchargerConsulter

La Coalition contre la faim est une coalition d’une vingtaine d’ONG belges actives dans les pays en déve-loppement, dans le domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire. Elle milite en faveur de l’aide à l’agriculture familiale durable, du renforcement du rôle des organisations paysannes dans la définition de la politique agricole et d’une cohérence politique accrue en Belgique.





Retrouvez-nous sur : facebook twitter youtube flickr