Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez chaque mois des nouvelles de nos projets, nos évènements ou encore nos analyses en vous abonnant à notre infolettre

logo Entraide et Fraternité

Guatemala

Contexte du pays

Favoriser le droit à l’alimentation et l’insertion des enfants des rues

Entraide et Fraternité mène un programme ambitieux quinquennal 2022-2026 d’appui aux paysan·nes mayas. Son objectif ? Assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire de plus de 1.000 familles paysannes. Le programme s’étend dans 4 départements (Sololá, Quetzaltenango, Retalhuleu et Huehuetenango), situés dans le sud et le nord-ouest du Guatemala, et est réalisé par quatre associations locales soutenues par Entraide et Fraternité : COINDI, CEIBA, SERJUS et ASOCOUCH (nouveau partenaire d’Entraide et (...)

Favoriser le droit à l’alimentation et l’insertion des enfants des rues

Entraide et Fraternité mène un programme ambitieux quinquennal 2022-2026 d’appui aux paysan·nes mayas. Son objectif ? Assurer la sécurité et la souveraineté alimentaire de plus de 1.000 familles paysannes.
Le programme s’étend dans 4 départements (Sololá, Quetzaltenango, Retalhuleu et Huehuetenango), situés dans le sud et le nord-ouest du Guatemala, et est réalisé par quatre associations locales soutenues par Entraide et Fraternité : COINDI, CEIBA, SERJUS et ASOCOUCH (nouveau partenaire d’Entraide et Fraternité). Chaque organisation a ses spécificités et celles-ci sont mises en commun au sein du programme.

Trois résultats complémentaires

Le programme 2022-2026 d’Entraide et Fraternité vise trois résultats complémentaires :
1. Faire valoir les droits des paysan·nes auprès des décideurs politiques. Entraide et Fraternité a décidé de renforcer considérablement le plaidoyer politique afin d’influencer les décisions politiques favorables à un système de production agricole qui permet de nourrir la population tout en préservant l’environnement. ASOCOUCH a justement été intégré dans cet objectif ;
2. Accompagner les femmes et les jeunes dans le développement d’entreprises agricoles et dans la commercialisation de leurs produits ;
3. Renforcer la maîtrise par les familles paysannes des techniques de production agroécologiques. Le programme précédent a permis aux paysan·nes de voir le rendement de leurs champs augmenter grâce à l’utilisation de pratiques agroécologiques. Entraide et Fraternité vise maintenant à intensifier leur recours (agroforesterie, sélection et production de semences locales plus résistances, etc.).

Les objectifs du programme en quelques chiffres clés

  • 1.008 paysans et paysannes augmentent leurs revenus grâce à l’agroécologie
  • 34 entreprises agricoles créées par les femmes et les jeunes
  • 11 propositions politiques en faveur d’une agriculture durable sont soumises aux autorités
  • 135 paysans et paysannes intègrent les conseils de développement locaux pour défendre l’agriculture familiale durable

Droit à l’alimentation

CDRO

Coopération pour le Développement Rural du Sud-ouest
En 1981, un groupe de leaders mayas des communautés de Nimasac et Xolsacmalja décide de la création d’une association qui puisse représenter institutionnellement les communautés mayas précarisées et (...)

Serjus

SERVICIOS JURIDICOS Y SOCIALES
SERJUS est une ONG guatémaltèque, partenaire d’Entraide et Fraternité. Avec CDRO, elle coordonne l’ambitieux programme de promotion de l’agriculture paysanne dans le département de Totonicapán. Il (...)

CEIBA

Asociación para la Promotion y el Desarrollo de la Comunidad
La CEIBA entame ses activités de développement en 1993 dans le département de Huehuetenango. Ses membres proviennent d’organisations catholiques et de groupes d’étudiants qui décident de réagir, (...)

COINDI

Coopération Indigène pour le Développement Intégral
COINDI est un réseau de communautés mayas, avec comme objectif de favoriser la formation et le renforcement des capacités des communautés indigènes.

Droits des enfants

MOJOCA

Le mouvement de Jeunes de la Rue
Le mouvement de Jeunes de la Rue (MOJOCA) a initié ses activités en 1994 lors du travail de recherche du professeur Gerard Lutte de l’université La Sapienza de Roma. Il a collecté des récits de vie (...)

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr