logo Entraide et Fraternité

20km de Bruxelles 2019

Courez avec Entraide et Fraternité

Participez avec nous le Dimanche 19 mai 2019. Les inscriptions sont ouvertes !

S’inscrire à l’événement

Clôture des inscriptions le 8 avril.

Nous nous occupons de tout !

Coût de l’inscription
30 €
Soit 25 € (inscription aux 20km) + 5 € (collations, t-shirt, vestiaire sécurisé).

Courez pour la bonne cause. Soutenez l’installation de 13 sources d’eau.

Grâce à vous, des familles burundaises très pauvres pourront vivre plus dignement.
Via notre plateforme de pages d’action, vous pouvez créer votre page d’action personnelle
et la partager avec vos proches, amis, familles ou collègues… Pour les motiver à vous soutenir.
Chaque euro récolté sera reversé pour l’installation de sources d’eau au Burundi.

Objectif ?

Récolter 10.000€ pour financer 13 sources d’eau

Les dons sont déductibles fiscalement à partir de 40 EUR (ce qui permet de récupérer 45% du don).

Pour toute question, joignez Federico au 0496 39 93 85 ou au 02 227 67 05.

Pourquoi soutenir le projet de sources d’eau au Burundi ?

 
Un projet qui porte des résultats concrets pour améliorer les conditions de vie de la population locale.
 
 
En 2014, dans son autre province d’intervention, le Bujumbura rural, l’organisation avait construit 19 sources d’eau potables pour un bassin d’habitants de 630 ménages soit 5000 personnes.
 
Suite au succès de ce premier, Entraide et Fraternité a décidé de reconduire le programme avec nos partenaires de l’OAP, dans la province de Rumonge. Plus précisément dans les communes de Buyengero et Rumonge, où est prévue, en 2019, l’installation de 13 sources. Un projet qui touchera 581 ménages et 3212 personnes pour qui l’accès à l’eau est vital :
 
- L’accès à l’eau potable est indispensable pour la santé des populations locales. Elle permet de diminuer considérablement les maladies d’origine hydrique (dysenterie, paludisme, choléra, diarrhées, insuffisances…) et le taux de mortalité et de morbidité, essentiellement infantiles, qui en découlent.
- La réduction des maladies hydriques permet à des communautés vivant de l’agriculture traditionnelle et n’ayant que de faibles revenus d’amoindrir l’impact des soins médicaux sur leur budget.
- Une meilleure couverture en sources d’eau (toutes les familles concernées vivront à moins de 500m d’une source) signifie une distance réduite entre le domicile et les lieux de puisage, ce qui améliore la condition des femmes et des enfants, qui sont souvent ceux qui portent l’eau.
- L’acheminement de l’eau pour l’agriculture mais aussi pour d’autres activités génératrices de revenus ne peut que faire croître la production et les revenus liés à celle-ci.
- Des structures locales sont mises en place et sont formées à la gestion des ressources
- La protection des sources est mise en place, ce qui a des conséquences positives en termes de sécurités, de pratiques d’hygiène, d’utilisation rationnelle et durable et de renforcement des capacités des structures locales.


« Grâce aux sources d’eau aménagées, non seulement certains ont participé aux travaux de construction contribuant ainsi à apporter un peu d’argent aux ménages, mais ces sources nous ont permis d’améliorer sensiblement nos conditions d’hygiène par l’usage de l’eau propre et potable. Aussi, avec ces sources, l’eau coule toute l’année et des familles en profitent et pratiquent le jardinage même pendant la saison sèche permettant ainsi à augmenter et diversifier la production agricole. »

Ambroise Nyandwi, bénéficiaire de la construction d’une source de 2014

En savoir plus sur l’OAP, une des organisations partenaires de ce programme ? Lisez ici.

Retrouvez-nous sur : facebook twitter instagram youtube flickr

logo Vivre Ensemble
logo Miteinander Teilen
logo CIDSE
logo La coopération belge au développement
logo Portail FW-B - Portail de la Fédération Wallonie-Bruxelles
logo Triodos
logo culture.be